Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Toute l'équipe d'ubuntu-fr vous souhaite un joyeux Noël et une bonne et heureuse année 2018.

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Pour en savoir un peu plus sur l'équipe du forum.

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

#526 Le 23/11/2017, à 10:12

sucarno

Re : La p'tite heure du café philo

phiobert a écrit :
sucarno a écrit :
godverdami a écrit :

...
Une preuve de +, s'il en fallait, que la vie n'a pas de sens.
Donner un sens à la vie est une idée, je dirais presque, de nanti et surtout de croyant.
Déjà que l'idée que la vie a un sens est une question de croyance. On se retrouve avec en face à face 2 démarches, croyance/constat.

Je ne vois pas pourquoi vous êtes convaincus que la vie n'a pas de sens ?

Il faudrait d'abord définir ce que pourrait être le «sens» de a vie.

Evidemment, si on trouve un un sens à "la vie", c'est qu'on a tout compris à ce qu'on fait dans ce bas monde.

Pour les nihilistes, "circulez y a rien à voir", vous n'êtes pas concernés.

Pour les autres, on peut comparer cette question à celles là :
- Pour les neurologues, est-ce un simple cerveau peut expliquer le fonctionnent d'un cerveau ?
- Pour des candidats qui passent un concours, pouvez-vous vous auto-évaluer par vous mêmes ?

Autrement dit, nous faisons partie d'un processus qu'est la vie, et il faudra que quelqu'un de l'extérieur de donner ou non un sens à ce processus.


"La nature n'est pas tendre avec les tendres "
_______C'est un tendre qui me l'a dit._________

Hors ligne

#527 Le 23/11/2017, à 16:39

phiobert

Re : La p'tite heure du café philo

sucarno a écrit :
phiobert a écrit :
sucarno a écrit :

Je ne vois pas pourquoi vous êtes convaincus que la vie n'a pas de sens ?

Il faudrait d'abord définir ce que pourrait être le «sens» de a vie.

Evidemment, si on trouve un un sens à "la vie", c'est qu'on a tout compris à ce qu'on fait dans ce bas monde.

Pour les nihilistes, "circulez y a rien à voir", vous n'êtes pas concernés.

Pour les autres, on peut comparer cette question à celles là :
- Pour les neurologues, est-ce un simple cerveau peut expliquer le fonctionnent d'un cerveau ?
- Pour des candidats qui passent un concours, pouvez-vous vous auto-évaluer par vous mêmes ?

Autrement dit, nous faisons partie d'un processus qu'est la vie, et il faudra que quelqu'un de l'extérieur de donner ou non un sens à ce processus.

Oh my God ! 

Il faudrait que ce «quelqu'un de l'extérieur» existe... Et là, ça va pas être simple !

Tu penses à qui ?

Hors ligne

#528 Le 23/11/2017, à 17:29

sucarno

Re : La p'tite heure du café philo

phiobert a écrit :
sucarno a écrit :
phiobert a écrit :

Il faudrait d'abord définir ce que pourrait être le «sens» de a vie.

Evidemment, si on trouve un un sens à "la vie", c'est qu'on a tout compris à ce qu'on fait dans ce bas monde.

Pour les nihilistes, "circulez y a rien à voir", vous n'êtes pas concernés.

Pour les autres, on peut comparer cette question à celles là :
- Pour les neurologues, est-ce un simple cerveau peut expliquer le fonctionnent d'un cerveau ?
- Pour des candidats qui passent un concours, pouvez-vous vous auto-évaluer par vous mêmes ?

Autrement dit, nous faisons partie d'un processus qu'est la vie, et il faudra que quelqu'un de l'extérieur de donner ou non un sens à ce processus.

Oh my God ! 

Il faudrait que ce «quelqu'un de l'extérieur» existe... Et là, ça va pas être simple !

Tu penses à qui ?

A ton God of course !


"La nature n'est pas tendre avec les tendres "
_______C'est un tendre qui me l'a dit._________

Hors ligne

#529 Le 23/11/2017, à 18:26

godverdami

Re : La p'tite heure du café philo

A god'verdami ! tongue


%NOINDEX%

Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l'une ni l'autre, et finit par perdre les deux.
Bonux lave plus blanc

Hors ligne

#530 Le 24/11/2017, à 06:28

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

phiobert a écrit :

Nous ne sommes, nous humains, qu'un tas de molécules organisées de façon particulière et comme disait je ne sais plus qui (peut-être Hubert Reeves) nous ne sommes que les fils des étoiles. Et il n'y a rien de plus con qu'une étoile ! lol

ouais mais ça peut servir à quelque chose de sympa, une étoile !

"J'ai tendu des cordes de clocher à clocher ; des guirlandes de fenêtre à fenêtre ; des chaînes d'or d'étoile à étoile, et je danse." (A.R)

Dernière modification par jackpot (Le 24/11/2017, à 06:45)


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

En ligne

#531 Le 24/11/2017, à 06:43

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

Floriane a écrit :

@ phiobert
J'ai bien l'impression de ne plus arriver à te suivre. Parfois il faut savoir faire abstraction de ses sentiments pour pouvoir exprimer ses idées plus calmement, en structurant son discours, pour qu'il soit compréhensible par toute personne sachant lire et écrire. C'est ce que je disais à jackpot dans un message il y a quelque temps

Je ne structure pas mon discours, moi ? Je n'exprime pas mes idées clairement et calmement ?

Exemple (Descartes sors de ce corps !) :

1) Je pense

2) Donc

3) Je suis

Contre-exemple (Freud sors de ce corps !):

1) Ce n'est pas moi qui pense

2) Mon inconscient parle en moi

4) Donc je ne suis pas maître de mon je(u) tongue

Moralité = boire ou conduire, il faut choisir ! lol


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

En ligne

#532 Le 25/11/2017, à 16:20

Floriane

Re : La p'tite heure du café philo

jackpot a écrit :

Preuve en est que je quote ce (faux tongue ?) positif et que ce sera mon petit mantra de la journée

Et non je suis sérieux. Pourquoi je prendrais l'être humain comme référence pour décider de ce qui est beau. L'esprit est bien trop volatil et subjectif pour faire autorité en la matière. À la rigueur que les grands esprits, ou les artistes, ou toute personne sensibilisée à cette occupation, reconnaissent certaines subtilités de la beauté, je dis pas. Je sais que je ne fais pas partie de ces personnes, mais je sais au moins que si on ne considère pas la vie comme "quelque chose de beau", tout ce qu'on peut considérer comme beau par ailleurs est faux, d'un point de vue universel. ^^ Je raconte sûrement nawak, mais c'est pas grave ça m'est utile pour réfléchir. tongue Le topic aurait pu s'appeler "réfléchir à voix haute".

Hors ligne

#533 Le 25/11/2017, à 18:36

Mobidique

Re : La p'tite heure du café philo

"Brèves de comptoir" ?
"Café du commerce" ?
tongue


Xubuntu 14.04 LTS 64bits : sons desktops, wife's laptop (voyager),  job laptop & desktop.
Debian stretch home laptop, x86 sur latitude D420 branché sur l'ampli familial.

Hors ligne

#534 Le 25/11/2017, à 22:04

sucarno

Re : La p'tite heure du café philo

phiobert a écrit :

La beauté n'existe pas intrinsèquement, elle n'est qu'un jugement personnel ou collectif mais ce n'est pas une réalité tangible.

...

" N'empêche que la laideur existe bel et bien, et elle d'une réalité universelle ! "


"La nature n'est pas tendre avec les tendres "
_______C'est un tendre qui me l'a dit._________

Hors ligne

#535 Le 26/11/2017, à 08:34

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

Floriane a écrit :

Je raconte sûrement nawak, mais c'est pas grave ça m'est utile pour réfléchir. tongue Le topic aurait pu s'appeler "réfléchir à voix haute".

Bien d'accord sur ce point. Et - même si on a quelques attaches en matière de repères et références philosophiques qu'on puisse être tenté de citer de temps à autre- qu'ici ce soit un chantier permanent, qu'on essaie de réfléchir par soi-même, qu'on essaie de prendre des risques et  de "se jeter" à l'eau en pratiquant le raisonnement, la dialectique, pas seulement de manière abstraite avec des concepts mais aussi en relation avec des situations concrètes de la vie courante.  Que ces situations aient été vécues ou bien qu'on les imagine (mais qu'elles soient quand même envisageables même quand on les imagine.)

Mobidique a écrit :

"Brèves de comptoir" ?
"Café du commerce" ?
tongue

P'tite heure du café philo. Mais avec beaucoup de caféine ! tongue

Dernière modification par jackpot (Le 26/11/2017, à 08:35)


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

En ligne

#536 Le 26/11/2017, à 08:53

phiobert

Re : La p'tite heure du café philo

sucarno a écrit :
phiobert a écrit :

La beauté n'existe pas intrinsèquement, elle n'est qu'un jugement personnel ou collectif mais ce n'est pas une réalité tangible.

...

" N'empêche que la laideur existe bel et bien, et elle d'une réalité universelle ! "

La laideur, mais qu'est-ce ? Là encore comme pour la beauté ce n'est qu'un jugement personnel ou collectif.

Je suis sûr que tu trouves très laide une truie et pourtant pour le vérat elle est belle comme tout et bien attirante.

Hors ligne

#537 Le 26/11/2017, à 10:10

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

phiobert a écrit :
sucarno a écrit :
phiobert a écrit :

La beauté n'existe pas intrinsèquement, elle n'est qu'un jugement personnel ou collectif mais ce n'est pas une réalité tangible.

...

" N'empêche que la laideur existe bel et bien, et elle d'une réalité universelle ! "

La laideur, mais qu'est-ce ? Là encore comme pour la beauté ce n'est qu'un jugement personnel ou collectif.

.

Ça me paraît évident.


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

En ligne

#538 Le 26/11/2017, à 12:00

Ayral

Re : La p'tite heure du café philo

phiobert a écrit :

Je suis sûr que tu trouves très laide une truie

Mais pas du tout ! Une truie peut être très belle, racée, affectueuse !
Pour un bon éleveur comme pour moi, une truie a une personnalité différente des autres, c'est ça qui fait la passion des vrais éleveurs.


Pour mettre les retours de commande entre deux balises code, les explications sont là : https://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?id=1614731
Blog d'un retraité
Site de graphisme du fiston Loïc
Ubuntu 14.04 LTS sur un desktop et 14.04 sur un Dell Latitude 820

Hors ligne

#539 Le 27/11/2017, à 08:14

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

Une proposition (inspirée de mon ami Baruch) : de même que pour le cas du "Bien" et du "Mal", on peut remplacer le "Beau" et le "Laid" par les notions de "Bon" et de "Mauvais" : à savoir ce qui peut être bon (ou mauvais) pour moi.

Démonstration :

Teddy rencontre au cours d'un vernissage d'une exposition une jeune femme qu'il trouve vraiment belle. Et il n'est pas le seul à la trouver belle : elle est très courtisée par d'autres, il faut dire que sa "beauté" est mise en scène par toute la presse people du moment. Non, Teddy n'est donc pas le seul  à la trouver belle : et il y a de la concurrence ! Mais Clarys sait qu'elle est belle, manifestement. D'où un certain détachement, une certaine arrogance aussi, une fausse simplicité face à ses soupirants. Bon. Teddy, mâle dominant, finit par arriver à ses fins : un soir, il couche avec elle. Mais quelle déception : en mimant l'amour Clarys faisait toujours attention à son maquillage,elle veillait à garder le contrôle à ne pas transpirer, elle cherchait toujours à maintenir son assurance. En fait, Teddy a trouvé en Clarys le type même de la femme superficielle et froide. Que dis-je, froide  ! Glacée plutôt. Et même : glaçante ! hmm Oui : terrible déception que cette "beauté". En fait : pas "bonne" du tout pour Teddy.

Quelque jours plus tard, notre ami Teddy retrouve une vieille copine de lycée, Vanessa : bon, le type même de la fille pas très belle (selon certains canons de beauté en vigueur à notre époque, en tout cas). Objectivement, et sur le seul plan physique : franchement pas très excitante. Mais bon : le coeur sur la main, généreuse, bienveillante, pleine d'humour aussi. Alors Teddy -qui jusque là ne l'avait prise que pour une vague copine peu ragoûtante à cause de son excès pondéral- l'invite à prendre un pot chez lui.

En général, les pots comme ça, on sait comment ça peut se terminer ! (LOL)

Et ben oui : les voici tous deux au lit. Et là, Teddy découvre une merveille ! Vanessa lui fait l'amour d'une manière divine, incroyablement sensuelle, c'est l'extase, ah oui, l'extase totale ! Teddy n'aurait jamais pu soupçonner les qualités cachées de cette copine poilue ! (Re LOL)

Conclusion : pour Teddy, le "Beau" et le "Laid" ont été remplacés par ce qui était "Mauvais" ou "Bon" pour lui.

Merci Baruch ! wink

Dernière modification par jackpot (Le 27/11/2017, à 08:30)


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

En ligne

#540 Le 27/11/2017, à 08:54

phiobert

Re : La p'tite heure du café philo

Ayral a écrit :
phiobert a écrit :

Je suis sûr que tu trouves très laide une truie

Mais pas du tout ! Une truie peut être très belle, racée, affectueuse !

Tout à fait mais je disais ça à sucarno...


Ayral a écrit :

Pour un bon éleveur comme pour moi, une truie a une personnalité différente des autres, c'est ça qui fait la passion des vrais éleveurs.

Un éleveur voit surtout des euros en regardant sa truie... Faut que ça rapporte !!!

Hors ligne

#541 Le 27/11/2017, à 09:05

Floriane

Re : La p'tite heure du café philo

Ça me fait penser à une vanne de G. Parking : ^^

« Quand je vois un chasseur qui dit qu’il aime vraiment les animaux, imaginez qu’en plus, il aime ses enfants ! »

Hors ligne

#542 Le 02/12/2017, à 08:15

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

Une vache tombe d'une fenêtre. Tout son corps tombe, sauf la queue.

Petite énigme à résoudre...


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

En ligne

#543 Le 07/01/2018, à 10:31

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

Personne ne se risque après de longues semaines de prises de têtes ? tongue Ce n'est pas un gag pourtant, c'est du sérieux, il y a une vraie leçon de philosophie asiatique à la clé (certes très déstabilisante pour nos esprits rationnels occidentaux...)


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

En ligne

#544 Le 08/01/2018, à 08:11

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

En ligne

#545 Le 15/02/2018, à 03:30

Igor

Re : La p'tite heure du café philo

jackpot a écrit :

Une vache tombe d'une fenêtre. Tout son corps tombe, sauf la queue.

Petite énigme à résoudre...

La vache était entrain de se reproduire? wink


« Ne pas se soucier de la protection de la vie privée sous prétexte que l’on a rien à cacher, c’est comme ne pas se soucier de la liberté d’expression sous prétexte que l’on a rien à dire » (Edward Snowden).
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."          
Albert Einstein

Hors ligne

#546 Le 15/02/2018, à 07:52

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

Igor a écrit :
jackpot a écrit :

Une vache tombe d'une fenêtre. Tout son corps tombe, sauf la queue.

Petite énigme à résoudre...

La vache était entrain de se reproduire? wink

Sympa d’avoir participé mais ta réponse est trop "intellectuelle" et j'aurais pu faire dans le même genre !

En fait,  en tant que "spectateur occidental" de la scène tu ne te mets pas à la place de la vache.

Solution de l’énigme = « Meuh ! », la vache fait « Meuh ! »

Il s’agit là d’un kōan :

Un kōan ( transcription du japonais : こうあん, prononciation japonaise on'yomi du terme chinois : chinois : 公案 ; pinyin : gōng'àn, littéralement : arrêt faisant jurisprudence) ou koan est une brève anecdote ou un court échange entre un maître et son disciple, absurde, énigmatique ou paradoxal, ne sollicitant pas la logique ordinaire, utilisée dans certaines écoles du bouddhisme chan (appelé son en Corée, zen au Japon ou Thiền au Viet Nam). Un hua tou (terme chinois ; japonais : wato) est semblable mais ne consiste qu'en une courte phrase, parfois issue d'un kōan.

https://fr.wikipedia.org/wiki/K%C5%8Dan_(bouddhisme)

Alors « meuh ! » tu vas me dire c’est n’importe quoi. Et la queue dans tout ça ? Tu pourrais dire que la queue d’une vache en chute libre lui succède en forme étirée continue dans une sorte d’immobilité ? Mais dans l’esprit du  kōan, le sujet est ailleurs : il s’agit de se mettre à la place de la vache. Et même en pleine chute, une vache ne cesse pas d’être une vache, elle ne change pas. La vache est donc coincée dans son point de vue. Et si tu te mets à la place de cette vache, dans cette situation, et bien tu meugles !

Ce  kōan a des implications plus vastes, à savoir que tu peux disserter sur la vie en restant à l'extérieur des choses et passer à côté d’expériences concrètes. Par exemple, tu peux deviser des heures et des heures sur le thème intello de l'acceptation du corps mais accepter ton corps du dedans c’est autre chose. Le kōan consiste presque toujours à ramener au plan expérimental et à s'extraire du mental.  Pour un esprit "occidental", pas facile, c’est évident ! On est, a priori, mal équipés pour ce genre d'approche, on raisonne beaucoup, on est en général plus animé par le mental que par les tripes et le "ressentir vrai".

Dernière modification par jackpot (Le 15/02/2018, à 07:59)


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

En ligne

#547 Le 15/02/2018, à 07:57

jackpot

Re : La p'tite heure du café philo

"Osez la philosophie " (version intégrale) : http://atelier-philosophie-biarritz-pay … ntree.html

Edit : pour les pressés, une version courte = http://atelier-philosophie-biarritz-pay … log/c.html (mais c'est la version intégrale qui est la meilleure ! tongue)

Dernière modification par jackpot (Le 15/02/2018, à 08:20)


On te dit que tu es libre, mais tu as le devoir de rester connecté...
Jusqu'ici tout va bien !
A +

En ligne

#548 Le 15/02/2018, à 23:30

Igor

Re : La p'tite heure du café philo

jackpot a écrit :
Igor a écrit :
jackpot a écrit :

Une vache tombe d'une fenêtre. Tout son corps tombe, sauf la queue.

Petite énigme à résoudre...

La vache était entrain de se reproduire? wink

Sympa d’avoir participé mais ta réponse est trop "intellectuelle" et j'aurais pu faire dans le même genre !

En fait,  en tant que "spectateur occidental" de la scène tu ne te mets pas à la place de la vache.

Solution de l’énigme = « Meuh ! », la vache fait « Meuh ! »

   Argument d'autorité du vieux con : tu n'as même pas remarqueé le paradoxe? Tu pose une énigme sans question (donc pas une énigme stricto-sensu) et je te répond avec une question...  Tu propose une solution pour une énigme, alors que seule une réponse peut être apportée. On apporte une/des solutions à une équation et une réponse à une énigme.
 
   Puis le passage

En fait,  en tant que "spectateur occidental" de la scène tu ne te mets pas à la place de la vache.

est remarquable, entre préjugé (au sens étymologique, pas au sens gauchiste) et homosexualité (refoulée?).


Entant que péripatéticien (et connard) je te salut!


« Ne pas se soucier de la protection de la vie privée sous prétexte que l’on a rien à cacher, c’est comme ne pas se soucier de la liberté d’expression sous prétexte que l’on a rien à dire » (Edward Snowden).
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."          
Albert Einstein

Hors ligne

#549 Le 15/02/2018, à 23:34

Igor

Re : La p'tite heure du café philo

jackpot a écrit :

"Osez la philosophie " (version intégrale) : http://atelier-philosophie-biarritz-pay … ntree.html

Edit : pour les pressés, une version courte = http://atelier-philosophie-biarritz-pay … log/c.html (mais c'est la version intégrale qui est la meilleure ! tongue)

  Je regarderai ça quand j'aurai un moment, j'avais fais un topic  ici sur la philo. ("Jean-philosophe" inside)

Dernière modification par Igor (Le 15/02/2018, à 23:38)


« Ne pas se soucier de la protection de la vie privée sous prétexte que l’on a rien à cacher, c’est comme ne pas se soucier de la liberté d’expression sous prétexte que l’on a rien à dire » (Edward Snowden).
"Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais, en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue."          
Albert Einstein

Hors ligne

#550 Le 16/02/2018, à 00:39

Floriane

Re : La p'tite heure du café philo

Presque rien à redire de cette conférence pour ma part. Pour critiquer la forme, le type en orange, à défaut d'être superflu, devient parfois désagréable à théâtraliser ses lectures.

En tout cas, merci pour le partage, je préfère ces discours limpide, aussi triviaux semblent-ils et facile à comprendre, aux discours abscons (comme il parle au début de la vidéo) pour universitaires.

Hors ligne