Contenu | Rechercher | Menus

Annonce

Ubuntu 16.04 LTS
Commandez vos DVD et clés USB Ubuntu-fr !

Pour en savoir un peu plus sur l'équipe du forum.

Si vous avez des soucis pour rester connecté, déconnectez-vous puis reconnectez-vous depuis ce lien en cochant la case
Me connecter automatiquement lors de mes prochaines visites.

#76 Le 03/06/2017, à 10:21

Sub0

Re : Microsoft et le libre

Nan mais laisse Hugo là où il est...d’autant que tu cite un « roman  » !! C'est dingue.

Je suis d’accord avec ton dernier message, sur l’essentiel, mais le ton et l’argumentation...

Ça fait belle lurette qu’il n’y a aucune planification étatique...on est dans une économie de marché, pas une économie planifiée.
Faut arrêter de confondre interventionnisme et planification.


Seule alternative au bépo acceptée = stylo/papier.

Hors ligne

#77 Le 03/06/2017, à 11:03

Compte anonymisé

Re : Microsoft et le libre

krodelabestiole a écrit :

ce thread est un appel au troll dès son titre. franchement je suis plutôt étonné d'avoir pu y échanger des informations de qualité (mais c'est pas grâce à toi ceci dit ^^).

Oui maître. lol

#78 Le 03/06/2017, à 11:29

krodelabestiole

Re : Microsoft et le libre

Barnabé2 a écrit :

les salariés pourront négocier une augmentation des heures travaillées

tu as lu un minimum les 2 messages que je t'ai pondu juste avant ?

Hors ligne

#79 Le 03/06/2017, à 11:50

Barnabé2

Re : Microsoft et le libre

Ce n’est pas étonnant sur ce type de forum de voir quelqu’un traiter Victor Hugo de romancier, ça  dénote bien un manque de culture générale.

Allons donc ! Hugo a écrit des romans qui avaient quelque chose à dire, ce ne sont pas des essais, mais ça le vaut bien comme dit l’autre, il faudrait le lire, qui a lu « les misérables » sur ce forum ? personne.

Les misérables, une très précise description de la misère terrible du 19ème siècle, un appel à la générosité, une analyse remarquable de la période pré et post révolutionnaire, un roman ?…


Si j’en parle de cet auteur, c’est parce qu’il fait autorité dans beaucoup de domaines, on n’est pas enterré au Panthéon avec des obsèques nationales pour rien.


ps : Les misérables téléchargeable sur Gallica, la version en 5 tomes est plus lisible.

http://gallica.bnf.fr/services/engine/s … cedSearch/

Dernière modification par Barnabé2 (Le 03/06/2017, à 11:51)


Ubuntu 16.04 LTS

Hors ligne

#80 Le 03/06/2017, à 12:05

Sub0

Re : Microsoft et le libre

Nan mais c’est dingue, tu vas jusqu’à revendiquer une exclusivité à avoir lu les grands auteurs français...t’es sérieux là ?
Tu connais ma bibliothèque ?

Toi par contre, visiblement, les sociologues, les anthropologues, les économistes, etc., etc., c'est pas ton truc.

Tu diras ce que tu veux, Victor Hugo ne fait pas référence en économie.
Le roman réaliste a son intérêt, il reste du roman, une « certaine forme » d’analyse, mais ça reste de la littérature,  pas une approche positive de sciences humaines et sociales.
T’as aucun argument.


Seule alternative au bépo acceptée = stylo/papier.

Hors ligne

#81 Le 03/06/2017, à 12:07

Sub0

Re : Microsoft et le libre

Et au passage...ses prises de positions sur la Commune et les barricades...:/

Dernière modification par Sub0 (Le 03/06/2017, à 12:07)


Seule alternative au bépo acceptée = stylo/papier.

Hors ligne

#82 Le 03/06/2017, à 12:07

ares

Re : Microsoft et le libre

Barnabé2 a écrit :

Les misérables, une très précise description de la misère terrible du 19ème siècle, un appel à la générosité, une analyse remarquable de la période pré et post révolutionnaire, un roman ?

wikipedia.org a écrit :

Les Misérables est un roman de Victor Hugo paru en 1862. Il a donné lieu à de nombreuses adaptations au cinéma.

Dans ce roman emblématique de la littérature française...

Salut, @+


«Quiconque s'agenouille devant Dieu se façonne à se prosterner devant un roi.» (Joseph Joubert / 1754-1824)
Consensus religieux

Hors ligne

#83 Le 03/06/2017, à 13:06

Sub0

Re : Microsoft et le libre

ares a écrit :
wikipedia.org a écrit :

Les Misérables est un roman de Victor Hugo paru en 1862. Il a donné lieu à de nombreuses adaptations au cinéma.

Dans ce roman emblématique de la littérature française...

Salut, @+

...qui propose une analyse pertinente et originale du développement du logiciel libre et des commons-based peer-production permettant de renouveller notre compréhension des économies contemporaines mondialisées et financiarisée...


Seule alternative au bépo acceptée = stylo/papier.

Hors ligne

#84 Le 03/06/2017, à 13:54

krodelabestiole

Re : Microsoft et le libre

lol

Hors ligne

#85 Le 03/06/2017, à 14:21

krodelabestiole

Re : Microsoft et le libre

Barnabé2 a écrit :

qui a lu « les misérables » sur ce forum ? personne.

mais t'es sérieux à présenter hugo comme une trouvaille ? les 3/4 des français on dû se taper les misérables à l'école... (au cm2 ou en 6e en général) et aussi ses poésies à apprendre par coeur au cp.


Sub0 a écrit :

Et au passage...ses prises de positions sur la Commune et les barricades...:/

hugo incarne la bourgeoisie qui s'achète une morale à pas cher. il ne s'agit pas d'analyse ou de revendication, il s'agit de se vautrer allègrement dans le patos le plus absolu et bien-pensant. ses romans transpirent le sentimentalisme à la truelle, un peu comme princesse sarah mais dont victor hugo serait une voix off paternaliste et moralisatrice dégueulasse.

pour des descriptions pertinentes de la misère sociale de l'époque tu ferais mieux de lire zola. je sais pas si t'en a entendu parler, c'est un petit auteur de derrière les fagots, émile de son prénom.
Ses principales œuvres sont aussi des romans (et oui un roman est un roman, ce n'est pas une insulte) mais en l'occurrence il dresse une critique bien plus pertinente et développée de son époque. et à la différence de victor hugo ses prises de position sont en concordance avec ce qu'il dénonce dans ses romans.

Dernière modification par krodelabestiole (Le 03/06/2017, à 14:22)

Hors ligne

#86 Le 03/06/2017, à 14:39

Barnabé2

Re : Microsoft et le libre

Je sens que ma proposition de faire de la politique ou du syndicalisme pour « changer la vie » ne déchaîne pas l’enthousiasme, faut dire que c’est fatiguant et parfois décourageant, vous n’êtes pas près de devenir des Don Quichotte, même pas des Hamlet puisque vous ne comprenez pas un tant  soit peu du monde dans lequel vous vivez, vous ne pouvez pas dire que vous avez choisi de ne pas être, puisque vous ne savez pas comment être.


Malheureusement, votre attitude à certains est très triviale, vous désignez un bouc émissaire de tous vos ressentiments, attention ! vous avez un pied dans le fascisme.

Au 16ème siècle, le bouc c’étaient les protestants, ou les juifs, mais eux c’est à perpétuité.
Au 18ème, c’était le sang royal.
Au 19ème, c’était le bourgeois.
Au début du 20ème, c’était le juif, le franc maçon, le traité de Versaiiles côté allemand, le prussien côté français.
Dans les années 1950-1960 c’était le patron.

Maintenant, c’est l’Europe, Windows, les fonctionnaires, la PAC (politique agricole commune ), et d’autres en cherchant bien.


Au dessus des épaules il y a une boule, démarrez la avant qu’il ne soit trop tard.


Ubuntu 16.04 LTS

Hors ligne

#87 Le 03/06/2017, à 14:45

krodelabestiole

Re : Microsoft et le libre

réscapé crypto gaucho écolofasciste oui oui tu l'as déjà dit...

Hors ligne

#88 Le 03/06/2017, à 14:48

krodelabestiole

Re : Microsoft et le libre

et antisémite évidemment

Hors ligne

#89 Le 03/06/2017, à 15:01

Sub0

Re : Microsoft et le libre

Le point Godwin serait atteint ?

Que d’extrapolations infondées...et d’ignorance.
Encore l’ignorance sa passe, mais l’insulte...

Je crois que c’est inutile de répondre à quelqu’un qui se contredit à ce point lui-même et qui se permet des remarques sur des gens qu’il ne connait pas...désolant.

Dernière modification par Sub0 (Le 03/06/2017, à 15:07)


Seule alternative au bépo acceptée = stylo/papier.

Hors ligne

#90 Le 03/06/2017, à 18:57

Compte anonymisé

Re : Microsoft et le libre

Barnabé2 a écrit :

Je sens que ma proposition de faire de la politique ou du syndicalisme pour « changer la vie » ne déchaîne pas l’enthousiasme, faut dire que c’est fatiguant et parfois décourageant, vous n’êtes pas près de devenir des Don Quichotte, même pas des Hamlet puisque vous ne comprenez pas un tant  soit peu du monde dans lequel vous vivez, vous ne pouvez pas dire que vous avez choisi de ne pas être, puisque vous ne savez pas comment être.

Non, ça a déjà été testé... Le souci avec cette direction, c'est que tu opposes des idées aux idées, c'est la division ou chacun prêche pour sa paroisse, les caractéristiques égoïstes de l'être humain ressortent de manière nauséabonde dans une agitation destructrice.
Ces fondations sociétales sont dans une belle impasse depuis trop longtemps ou chacun réinvente la roue dans son coin.
Perso, je préfère le modèle de Étienne de la Boétie et son discours sur la servitude volontaire.
http://www.singulier.eu/textes/referenc … vitude.pdf
Ça, c'était un Monsieur, un Vrai :þ

#91 Le 03/06/2017, à 19:43

Barnabé2

Re : Microsoft et le libre

libc6 a écrit :
Barnabé2 a écrit :

Je sens que ma proposition de faire de la politique ou du syndicalisme pour « changer la vie » ne déchaîne pas l’enthousiasme, faut dire que c’est fatiguant et parfois décourageant, vous n’êtes pas près de devenir des Don Quichotte, même pas des Hamlet puisque vous ne comprenez pas un tant  soit peu du monde dans lequel vous vivez, vous ne pouvez pas dire que vous avez choisi de ne pas être, puisque vous ne savez pas comment être.

Non, ça a déjà été testé... Le souci avec cette direction, c'est que tu opposes des idées aux idées, c'est la division ou chacun prêche pour sa paroisse, les caractéristiques égoïstes de l'être humain ressortent de manière nauséabonde dans une agitation destructrice.
Ces fondations sociétales sont dans une belle impasse depuis trop longtemps ou chacun réinvente la roue dans son coin.
Perso, je préfère le modèle de Étienne de la Boétie et son discours sur la servitude volontaire.



On n’a pas le choix, soit on participe, soit on subit, mais pour la bonne conscience en cas de lâcheté il faut repasser, si vraiment on veut être vertueux, il faut militer pour plus de répartition.

Le contr’un je connais, j’ai lu il y a longtemps le bouquin du copain à Montaigne, je ne vois pas trop le rapport avec la politique en général, c’est une étude du pouvoir, de la religion, il y a un bon chapitre sur l’illusion de la maîtrise, plutôt hors sujet, La Boétie a un modèle ? réduit alors.

Dernière modification par Barnabé2 (Le 03/06/2017, à 19:46)


Ubuntu 16.04 LTS

Hors ligne

#92 Le 03/06/2017, à 20:33

Sub0

Re : Microsoft et le libre

Barnabé2 a écrit :

[
On n’a pas le choix, soit on participe, soit on subit, mais pour la bonne conscience en cas de lâcheté il faut repasser, si vraiment on veut être vertueux, il faut militer pour plus de répartition.

Faudrait déjà commencer par faire la révolution du côté de soi-même, et en particulier être courtois et écouter ce que les gens te disent, avant de donner des leçons de morale d’esclave à prétention universelle tout en étant à la limite de l’insulte avec les autres.

La politique ça commence par là.


Seule alternative au bépo acceptée = stylo/papier.

Hors ligne

#93 Le 04/06/2017, à 06:29

Barnabé2

Re : Microsoft et le libre

Donc, si on résume un peu, en face d’un tel sujet, et sur un forum très fréquenté pour de l’informatique, on a quand même peu d’intervenants, ce qui veut dire que la majorité a un avis moins tranché que cette petite meute qui tourne autour du mécréant qui ose parfois la ramener, lui projetant ses propres insultes et cherchant à le pousser à la faute, belle « technique » malheureusement très courante.

En fait, souvent mes contradicteurs, vous aimez Linux mais pas Ubuntu, Amazon c’est le diable yankee, ça ne vous empêche pas de squatter son forum à Ubuntu, lui et son Unity, son dash, son systemd, c’est vrai que sur Arch ou Slackware, ou Devuan ( Debian non ), c’est morne plaine, alors vous venez sauver le monde, car il est grand temps de le faire, et on a beaucoup trop attendu, sur ubuntu.fr…


Vous êtes plutôt perdus par votre impuissance et votre incompréhension du monde qui vous entoure,  c’est un peu normal, mais la culture générale ça aide, faudrait essayer…
La politique, ça ne sert à rien, refrain bien connu des vélléitaires ( je suis gentil ), dites vous bien que si vous faites mumuse avec un ordinateur, c’est d’abord parce que des milliers d’hommes des générations antérieures ont donné leur vie pour changer l’ordre des choses, ce dont vous semblez incapables, plutôt se choisir un bouc émissaire, comme toujours.


« les hommes sont tremblants devant le danger, et avides au gain » c’est du Rousseau, pas du Hugo, ça ne risque pas de changer.

Dernière modification par Barnabé2 (Le 04/06/2017, à 06:31)


Ubuntu 16.04 LTS

Hors ligne

#94 Le 04/06/2017, à 10:34

Roschan

Re : Microsoft et le libre

ptdr vous partez loin.

Barnabé calme-toi un peu : Ubuntu ne s'est jamais limité à Unity, et Unity tout comme Amazon c'est du passé, comme quoi en terme d'impuissance tu n'as aucune leçon à donner à tous les forceurs anti-Unity/Amazon de cette communauté, puisqu'ils imposent mieux leurs opinions que toi, et tu ne l'as manifestement pas compris, comme quoi en terme d'incompréhension tu devrais faire profil bas aussi.

Si il y a peu d'intervenants, c'est parce qu'ils te répondent déjà très bien alors des gens comme moi se contentent de lire sans complexifier la discussion, ça ne veut pas dire que je n'ai pas d'avis tranché.

Globalement tu confonds le monde tel qu'il est (libéralisme blablabla), tel qu'il a été (ton point Godwin), et tel qu'il devrait être.
Tu fais le chaud, à name-dropper Hugo, Montaigne, Rousseau, etc. comme si ils avaient fait une étude approfondie du système politico-économique post-démocratique néo-libéral et mondialisé, sauf que ce n'est pas le cas. La politique, ça change en permanence, je te prendrais au sérieux quand tu citeras des auteurs encore vivants.

Le libéralisme est une invention qui a autour de 350 ans si on veut être large, et autour de 250 ans si on veut se limiter à sa forme proprement théorisée. Le socialisme est encore plus jeune. Le fascisme est encore encore plus jeune. Toi tu parles de fascisme au 16ème siècle, et tu essayes de te servir de cet anachronisme pour dissuader les gens de prendre en considération l'existence de personnes responsables de la situation actuelle ?

Et citer Hugo pour parler de socialisme alors que le terme peut changer totalement de sens d'une personne à l'autre, c'est idiot, et le faire alors qu'on parle de la lutte contre la spéculation systémique et des crises financières que provoquent l'éclatement des bulles générées par la dérégulation à une échelle mondialisée, c'est anachronique aussi :

La richesse, les libristes en produisent, la valeur de Debian 2 avait été estimée à 1,9 milliards de dollars par exemple. À l'inverse, ce que "produisent" Microsoft ou Apple sur le marché du desktop, c'est majoritairement de la spéculation autour de leurs brevets et noms de marques. Il faut quand même comprendre que le libre ne produit pas les biens de la même manière que les grosses multinationales : dans le libre on regarde ce qui existe déjà, et on produit majoritairement en se basant là-dessus, en faisant des trucs simples et modulaires ; Ubuntu a voulu faire cavalier seul dans presque tous les domaines où ses concurrents libres innovaient tous ensembles, en ne respectant aucun des principes de base, et ça l'a mis en difficulté, à la fois sur le marché de niche qu'est GNU/Linux, et d'un point de vue financier. Ce n'est pas GNU/Linux qui ne comprend rien à l'économie, c'est juste Canonical qui n'avait pas réellement compris comment fonctionne le libre.

D'ailleurs la France en produit aussi de la richesse, plus que jamais même, comme quoi selon ta logique il faudrait lutter contre le libéralisme pour s'attaquer au 2nd problème dont parle Hugo smile plutôt que de s'y résigner bêtement

Dernière modification par Roschan (Le 04/06/2017, à 10:36)

Hors ligne

#95 Le 04/06/2017, à 11:12

Compte anonymisé

Re : Microsoft et le libre

Roschan a écrit :

ptdr vous partez loin.

Mais c'est le tout de revenir pour certain...:lol:

Barnabé2 a écrit :

Vous êtes plutôt perdus par votre impuissance et votre incompréhension du monde qui vous entoure,  c’est un peu normal, mais la culture générale ça aide, faudrait essayer…
La politique, ça ne sert à rien, refrain bien connu des vélléitaires ( je suis gentil ), dites vous bien que si vous faites mumuse avec un ordinateur, c’est d’abord parce que des milliers d’hommes des générations antérieures ont donné leur vie pour changer l’ordre des choses, ce dont vous semblez incapables, plutôt se choisir un bouc émissaire, comme toujours.

il y a un paralogisme dans ton laïus. Tu confonds l'artisan avec l'outil. La politique devrait unifier l'individu et la société. Or actuellement, la politique s'applique uniquement à une gouvernance de l'homme par l'homme, c'est l'expression de l'ambition.
De là nait un pouvoir coercitif ou les idées ne sont pas conciliées mais opposées en devenant une pierre d'achoppement. La conciliation de la liberté individuelle et de l’existence commune ne peut se réaliser dans quelque forme de gouvernement que ce soit, Par conséquent, on ne résout pas l’ambition démocratique d’un pouvoir populaire, en statuant sur les formes légitimes du gouvernement mais c'est en ôtant le caractère autocrate de la politique et de toutes choses qui tendent à exercer un pouvoir !

Le logiciel libre ôte le caractère autocrate du logiciel privateur car il y a belle lurette que l'on a compris que le pouvoir fini toujours par détruire ce qu'il protège mais fini aussi par s'auto-détruire au lieu de construire, ce sont là les vertues de l'ambition.!

Dernière modification par Compte anonymisé (Le 04/06/2017, à 11:17)

#96 Le 04/06/2017, à 11:18

Barnabé2

Re : Microsoft et le libre

Roschan a écrit :

D'ailleurs la France en produit aussi de la richesse, plus que jamais même, comme quoi selon ta logique il faudrait lutter contre le libéralisme pour s'attaquer au 2nd problème dont parle Hugo smile plutôt que de s'y résigner bêtement


Mais faites donc de la politique !… au lieu de pérorer, montrez le votre courage, allez donc vous cogner les égoïstes, les élitistes, les racistes, les xénophobes, les cyniques, qu’on vous voit à l’oeuvre.

Oui, la production a été multipliée par quatre paraît il depuis les années 60, mais les inégalités se sont creusées bien plus, dans les années 60 pas de chômage ou très peu, les quelques bidonvilles d’après guerre sont rasés, et on ne voit pas comme maintenant dans certains quartiers des petites vieilles faire les poubelles pour trouver de quoi manger, comme au 19ème siècle.

Vous voulez répartir ou pas ? oui c’est du socialisme, non vous êtes un conservateur, choisissez votre camp.

Dernière modification par Barnabé2 (Le 04/06/2017, à 11:20)


Ubuntu 16.04 LTS

Hors ligne

#97 Le 04/06/2017, à 11:26

Barnabé2

Re : Microsoft et le libre

libc6 a écrit :

La conciliation de la liberté individuelle et de l’existence commune ne peut se réaliser dans quelque forme de gouvernement que ce soit, Par conséquent, on ne résout pas l’ambition démocratique d’un pouvoir populaire, en statuant sur les formes légitimes du gouvernement mais c'est en ôtant le caractère autocrate de la politique et de toutes choses qui tendent à exercer un pouvoir !



Problème étudié dans un ouvrage qui a pris 30 ans à Montesquieu, suite à l' observations des moeurs à Rome et en Grèce :

L'esprit des lois.


Ubuntu 16.04 LTS

Hors ligne

#98 Le 04/06/2017, à 11:27

Roschan

Re : Microsoft et le libre

Et c'est quoi le camp des mecs qui disent qu'on ne se débarrassera jamais du libéralisme ?

Hors ligne

#99 Le 04/06/2017, à 12:03

Compte anonymisé

Re : Microsoft et le libre

Barnabé2 a écrit :

Oui, la production a été multipliée par quatre paraît il depuis les années 60

Sources ?

Barnabé2 a écrit :

mais les inégalités se sont creusées bien plus, dans les années 60 pas de chômage ou très peu,

L'outil de production n'aurait-il pas évolué depuis cette époque et nécessitant ainsi moins de main d'oeuvre ? Ne serait-ce pas le sens du progrès technique que de libérer l'individu de certaines tâches rébarbatives ?

Barnabé2 a écrit :

et on ne voit pas comme maintenant dans certains quartiers des petites vieilles faire les poubelles pour trouver de quoi manger, comme au 19ème siècle.

Preuve que les solutions essayées ne sont pas les bonnes car tjrs basées sur le même modèle de pensé... La répartiton ne peut fonctionner avec une chose qui individualise et cloisonne le raisonnement.

Dernière modification par Compte anonymisé (Le 04/06/2017, à 12:05)

#100 Le 04/06/2017, à 12:56

krodelabestiole

Re : Microsoft et le libre

Barnabé2 a écrit :

cette petite meute qui tourne autour du mécréant qui ose parfois la ramener

c'est exactement ça !

on était tous sur rescapo-antisemito-zeroculture-fatra-sans-queue-ni-tete.com, et on s'est dit : "allons faire chier les néolibéraux d'ubuntu-fr.org, en particulier barnabé, t'as vu ce mec comprends trop le monde dans lequel on vit ça ferait un parfait bouc pour notre meute !"

et là tu nous as démasqués en un tournemain, grâce à la parade dite "de victor hugo".

quelle clairvoyance ! quel génie !

Dernière modification par krodelabestiole (Le 04/06/2017, à 16:17)

Hors ligne